René Meniot-Beaumont 3 juillet 2014

 

Malgré une chaleur estivale, une quarantaine de passionnés de lectures maritimes étaient venus rencontrer René Moniot Beaumont.

Roger Lescop, président de l’Association des amis de Jean Huguet a rappelé les activités de celles-ci avant de nous présenter René Moniot-Beaumont: un ami de longue date, lyonnais par sa naissance, lorrain de cœur mais surtout passionné de la mer.

René Moniot-Beaumont, après l’évocation de son parcours professionnel d’ancien officier de la marine marchande, nous précise qu’il est le président fondateur de l’association de la maison des écrivains de la mer à Saint Gilles Croix de Vie.

Avec son livre « Histoire de la littérature maritime », il commence par nous faire remonter le temps avec le Livre des morts des anciens Egyptiens, des bateaux et des conquêtes maritimes des Phéniciens, des Grecs anciens et des Vikings.

Il évoque Jules Michelet, Roger Vercel et Claude Bertaut. Il nous invite à la rencontre du peuple de la mer. Quel est donc ce peuple de la mer? Il nous interpelle avec ce questionnement: Quelle vie pour les marins, leurs femmes et enfants et de tous ceux dont le métier gravite autour de la mer?

Il évoque à ce propos avec tendresse le roman de la mer «  Equinoxe » de Jean Huguet : drame du silence et de l’attente.

Avec humour, il nous rappelle qu’à la Chaume, les marins braillent dans les bistrots mais se déchaussent en rentrant à la maison…tout est dit. Ils sont à la fois, fervents croyants et joyeux drilles. Pour clore l’épisode chaumois, un clin d’œil est fait à Miquette qui dans son établissement sait les écouter et les réconforter dans les moments de solitude.

A bientôt René Moniot-Beaumont pour de nouvelles causeries.

rene-moniot-bernard