Conférence d’Alain Perrocheau le 29 septembre2017

C’est grâce aux Jeunesses littéraires de France, que le jeune poète Alain Perrocheau rend visite à  Jean Huguet à  La Motte-Achard. Il est accueilli avec une considération bienveillante dans le bureau de Jean qui lui laisse des souvenirs èmus. Il lui confie ses premiers poèmes qui seront publiés  dans Les Cahiers d’action littéraire. Plus tard Jean Huguet éditera son premier recueil Chaque saison le ciel aux Editions Le Cercle d’Or.

Alain raconte l’invitation de Jean à  une soirée poétique à  la Bibliothèque de La Roche-sur-Yon et la première réunion pour la création du Comité des Ecrivains de la Ouest qui deviendra en 1981 la Société  des Ecrivains de Vendée publiant un bulletin Ecrire en Vendée lequel est aujourd’hui une véritable revue intitulée Lire en Vendée.

Son itinéraire en littérature est désormais tracé, d’autres voies que la poésie l’intéressent. Il évoque ses hésitations à  se lancer dans l’écriture de romans alors qu’il en a rédigé  7 après 1988 dont 6 ont été publiés. Il dit aussi combien cet art le mobilise pour de longues périodes alors que ses engagements ne lui laissent guère de temps : il est au Conseil d’Administration et responsable du site internet des Ecrivains de Vendée, il tient la rubrique poésie de Lire en Vendée, assure les fonctions de Conseiller municipal dès 1983 puis de Premier-Adjoint enfin de Maire de Martinet, de Vice-président de la Communauté de Communes du pays des Achards. Il est un membre actif de l’Association Histoire et Traditions du Pays des Achards.

Geste éditions lui commande le livre sur Noirmoutier photographié  du ciel et il vient de faire paraître La Blouse noire, « œuvre  de conteur et d’initiateur au patois vendéen » avec une traduction française littérale. Il achève un livre de commande avec Philippe Gilbert sur les grands évènements en Vendée de 1900 à  nos jours.

La poésie retrouve sa place car il anime une émission avec André Guilbaud Poésie ma voisine sur R.C.F. et projette la publication d’une histoire et anthologie de la poésie vendéenne. Des livres passionnants qu’on attend avec impatience ! Modeste, Alain Perrocheau n’évoquera pas toutes les distinctions reçues tout au long de son parcours littéraire.

Il y avait beaucoup de personnes dans la salle. Elles n’ont pas manqué d’applaudir l’orateur à  la fin de sa présentation illustrée. Gilles Bély, président de la Société des Ecrivains de Vendée a dit quelques mots très chaleureux à  l’attention de l’écrivain et des Amis de Jean Huguet. La séance de dédicaces qui sen suivit fut riche en échanges avec les amis de Jean. Oui, ce fut vraiment une belle soirée.

Claude Goumoëns